Ce forum sert à gérer mes deux campagnes Donjons et Dragons sur Mons et sur Louvain-la-Neuve. il servira également aux autres campagnes éventuelles: pirates, Wasteland(zombis)...


    L'Or et le Sang: les mercenaires d'Aerlos

    Partagez
    avatar
    Drauglin
    Empereur
    Empereur

    Messages : 435
    Date d'inscription : 07/01/2008
    Age : 33

    Feuille de personnage
    Nom du personnage:: Malcador
    Carrière:: Psyker
    Promotion:: Sigilite

    L'Or et le Sang: les mercenaires d'Aerlos

    Message  Drauglin le Mer 16 Jan - 1:33

    Aerlos (le nom du continent) est une terre troublée où la guerre est monnaie courante. Ses habitants n'ont jamais connu de période de paix supérieure à quelques décénnies. Autrefois, les Osts féodaux formaient le seul type d'armée régulière de la majorité des nations de tout l'occident. Mais le besoin de soldats professionnels s'est de plus en plus fait sentir durant les 50 dernières années, surtout avec le perfectionnement de l'armement et la découverte de nouvelles tactiques pour vaincre la cavalerie et l'infanterie de mieux en mieux protégés.

    ->Féronne: Le mercenariat est monnaie courante dans le royaume aux lys bleus. Qu'il s'agisse de travailler comme renforts des osts féodaux ou de l'Ost royal; ou de mener des opérations militaires nécéssitant des "travailleurs free-lance" (traduisez illégales...). La majorité des mercenaires de Féronne sont membres d'une compagnie dont le nombre varie de quelques dizaines à quelques centaines d'hommes. Cependant, les Grandes Compagnies rassemblent des forces dignes d'une armée féodale. En général, les effectifs des compagnies mercenaires sont composées de Piquiers, hommes d'armes ou cavaliers lourds mercenaires. Voici quelques types d'unités mercenaires que l'ont peut y rencontrer:
    -Mercenaires alvassiens: Les Alvassiens, peuple des montagnes cendrées, ont acquis leur indépendance vis-à-vis du royaume d'Alustrie grâce à ces puissants combattants, disciplinés et professionnels. Ils ont fait de la pique de 4m de long, de l'arbalète lourde et de l'espadon et de la flamberge (épées à deux mains) leurs armes de prédiléction. Les mercenaires alvassiens sont les ennemis jûrés des Lansquenets de Dolmrein et d'Alustrie, vieille haine datant des premières guerres de la Réforme (la dernière s'étant terminée en 1339). Ils portent des tuniques ajourées par dessous une cuirasse (plastron et protections en acier) et arborent un modèle de casque rond avec penne et protèges-oreilles inspirés des heaumes orientaux. Leur réputation est excellente, à la différence de celle des Lansquenets ou des Condotieri esaliens.
    -Lansquenets: Issus des réformes militaires survenues durant les guerres entre l'empire de Dolmrein et le royaume d'Alustrie, ces compagnies mercenaires ont copiés les tactiques de leurs aînés alvassiens. Ils manient la pique de 4m , le flamberge ou l'espadon. En revanche, ils ont abandonné les arbalètes pour se tourner vers l'arquebuse. Ils arborent des tuniques ajourrées plus décorées encore que celles des Alvassiens et le même type d'armure. Au lieu d'un casque, ils préfèrent porter un genre de chapeau (souvent à panache). les Lansquenets ont mauvaise réputation du fait de leurs fréquentes trahisons. En ce point, ils ne diffèrent guère de certaines Grandes Compagnies ou des Condotieri esaliens. mais leurs compétences leurs permettent de toujours trouver des clients.
    -Réïtres: Apparus en Dolmreïn, les Réïtres sont des tireurs d'arquebuse montés portant une crevice et une épée leur permettant d'être éfficace au corps à corps comme à distance. Ces mercenaires utilisent la tactique téméraire mais relativement éfficace du "Caracol" qui consiste à revenir à l'arrière de la colonne en passant par ses flancs après avoir tiré dans le but de recharger son arme. Les Réïtres sont en général aussi succeptibles de trahir leur employeur que les Lansquenets.
    -Les Grandes Compagnies: Composées de mercenaires venus de Féronne, de Burgonnie, de Savre, de Brisaria et même d'Esalie, les Grandes Compagnies sont de véritables armées privées qui se mettent au service de nations, de puissants seigneurs ou de cités en renfort aux troupes régulières et aux milices. Leurs effectifs sont plutôt hétéroclytes, avec des unités d'hommes d'armes, de cavaliers lourds, d'archers longs, de vougiers, d'arbalétriers ou même d'arquebusiers, on y trouve des gens issus de toutes les couches de la société et même des second-nés de familles nobles en quête de fortune et de gloire.

    Une illustration (moche) des Lansquenets:


    _________________

    "Lead us from death to victory, from falsehood to truth.
    Lead us from despair to hope, from faith to slaughter.
    Lead us to His strength and an eternity of war.
    Let His wrath fill our hearts.
    Death, war, and blood;
    in vengeance serve the Emperor and the name of Dorn!"

      La date/heure actuelle est Mar 21 Nov - 22:11