Ce forum sert à gérer mes deux campagnes Donjons et Dragons sur Mons et sur Louvain-la-Neuve. il servira également aux autres campagnes éventuelles: pirates, Wasteland(zombis)...


    La Voie des ténèbres

    Partagez
    avatar
    Drauglin
    Empereur
    Empereur

    Messages : 435
    Date d'inscription : 07/01/2008
    Age : 33

    Feuille de personnage
    Nom du personnage:: Malcador
    Carrière:: Psyker
    Promotion:: Sigilite

    La Voie des ténèbres

    Message  Drauglin le Jeu 19 Juin - 2:47

    La Voie des ténèbres: Petit guide pour les persos d'alignement mauvais.

    La Voie des ténèbres est le nom donné au chemin opposé à celui de l'exaltation, un chemin court et abrupte teinté de corruption, facile à emprunter mais réduisant peu à peu l'espoir d'un retour en arrière. La voie qui mène aux ténèbres est souvent une voie à sens unique, car les sombres puissances font payer cher les dons qu'ils offrent et leur empreinte ne s'éfface jamais complètement.

    Les forces des ténèbres revettent de nombreux visages, par conséquent, il n'est pas étonnant de croiser des individus malfaisants issus de tous les milieux et pratiquants toute sortes de professions. En général, ces gens font le mal inconsciement, mais il arrive que certains individus particulièrement corrompus franchissent volontairement la frontière mince mais réelleentre la simple facilité et la malveillance pure et simple.
    Pour comprendre cette notion et donc la vraie nature du mal, il est bon d'analyser les comportements et les actes que nous qualifierons de mauvais, bien qu'en général, la vraie définition du mal peut être définie de la sorte: "Tout acte ou comportement volontaire causant tort à autrui"

    -Le mensonge, la ruse et la tromperie ne sont pas en soi des actes purement mauvais mais tenant plus du comportement chaotique. Cependant, l'utilisation du mensonge peut avoir des conséquences néfastes pour de nombreuses personnes. Mentir dans le but de meurtrir, de tuer ou de porter atteinte à autrui est un acte mauvais. La tricherie est également mauvaise à partir du moment ou un autre individu en paye les conséquences.
    -Le vol est un acte chaotique. Cependant, il peut être un acte malveillant quand il cause du tort à quelqu'un. La même règle s'applique à la corruption (monnétaire), aux traffics d'objets et matières illégales et aux fraudes en tout genre.
    -La trahison est un acte foncièrement mauvais mais il convient de distinguer la trahison de la rébellion. Trahir quelqu'un implique d'abuser de la confiance qu'il ou elle avait mit en vous. Trahison signifie ici le fait d'oeuvrer contre quelq'un qui vous fait confiance. Le seigneur se rebéllant contre son suzerain n'est pas un traître, seulement un renégat. La véritable trahison est plus profonde car elle rompt des liens forts établis entre le traître et celui qui est trahi. C'est le cas du mari trompant une épouse aimante ou de celui qui dénonce son ami comme hérétique auprès de l'Inquisition. La trahison peut avoir plusieurs motifs mais elle demeure toujours inexcusable puisqu'il s'agit de jouer avec les sentiments et l'affection d'autrui. Cependant, la trahison peut être involontaire, auquel cas elle ne peut être considérée comme maléfique à condition que le traître fasse amende honorable et tente de réparer sa faute.
    -Le meurtre est par défaut un acte mauvais. Tuer pour défendre sa vie ou celle d'autres êtres vivants ou tuer une créature parce qu'elle menace l'existence d'autres créatures sont les seules exceptions à cette règle. Vous avez donc tout à fait le droit de trucider toute créature vivante dite "maléfique" sans risquer de tomber dans la corruption et les ténèbres vu que sans ça, elle pourrait faire du tort à autrui. Donc, sans être bon en soi, le meurtre peut servir une cause juste. Cependant, comme précisé dans l'article sur la voie de l'exaltation, tuer une personne sans défenses ou qui demande grâce au court d'un combat est un acte maléfique, même si la créature est elle-même maléfique.
    -La vengeance pure et simple n'est pas mauvaise en soi. Cependant, la vengeance à tout prix pousse souvent à commettre des actes malfaisants, non seulement envers la cible mais également envers d'autres personnes innocentes. La vengeance est une force puissante qui peut corrompre le coeur d'un homme s'il se laisse entraîner.
    -Toutes pratiques magiques ayant un rapport avec le mal, qu'il s'agisse de magie profane ou divine, sont considérées comme des pratiques maléfiques. Frayer avec des diables, des démons ou autres créatures extra-planaires et déités maléfiques est un acte maléfique. Celà vaut également pour les rituels, les sortilèges et les objets maléfiques.
    -Manipuler autrui à des fins personnelles est un acte mauvais. Utiliser les gens sans se soucier de leur sort est la marque des êtres les plus cruels et les plus vils.
    -La cupidité est un sentiment naturel pour les êtres maléfiques, encore plus que pour le commun des mortels. La soif de richesses est souvent insatiable chez les êtres profondément corrompus mais on peut dire que la cupidité et l'envie sont les deux motifs de faire le mal les plus répendus.
    -Persécuter les autres et répendre le malheur autour de soi sont les marques d'êtres malfaisants. Se complaire dans la souffrance d'autrui est une attitude propre aux créatures les plus viles et les plus cruelles.
    -Tenter de corrompre autrui en le poussant vers la voie des ténèbres est le dernier acte que nous qualifierons de malfaisant. Quand un être cherche à tourner autrui vers le mal, il commet un acte maléfique.

    Comme pour la Voie de l'exaltation, il convient également d'éclaircir quelques zones d'ombre.
    -Pour les personnages d'alignement mauvais, la fin justifie toujours les moyens. Les êtres maléfiques ne se préoccupent que rarement des méthodes qu'ils emploient pour arriver à leurs fins. Torture, meurtre, chantage, terreur, telles sont les armes favorites de ceux qui empruntent la voie des ténèbres.
    -La violence est souvent utilisée par les créatures maléfiques, parce qu'elle constitue souvent le moyen le plus rapide et le plus radical de régler leurs problèmes. Cependant, toutes les créatures maléfiques ne s'en délectent pas forcément même s'ils hésitent rarement à l'utiliser. Dans la majorité des cas, un personnage mauvais refusant d'user de violence ne le fait que pour de bonnes raisons: par crainte d'être pris, parce que celà ne sert pas ses intérêts ou bien par pur et simple dégoût.
    -Les personnages mauvais entretiennent souvent des relations difficiles voire conflictuelles avec autrui. tournés avant tout vers eux-mêmes, il est râre qu'ils se préoccupent sincèrement du sort de ceux qui les accompagnent. Bien sur, ils peuvent se montrer cordial, agréables et de bonne compagnie, mais il s'agit le plus souvent d'une couverture, un masque vertueux dont ils se parrent pour faire leur trou au sein de la société. La véritable amitié reste extrêmement rare. Dans la majorité des cas, les gens sont pour eux des pions, des sacs-à-viande ou des déchets dont l'existence n'a aucun intérêt et dont la mort ne les affectent en rien.
    -La Justice n'a aucune valeur aux yeux des créatures malfaisantes. Pour elles, seul compte le résultat. En revanche, nombreux sont ceux qui utilisent les rouages de la loi pour parvenir à leur fin. Quand il s'agit de punir un tort qui leur a été fait, les personnages maléfiques préfèrent recourir à la vengeance directe. A moins qu'ils n'y trouvent leur intérêt, faire triompher la justice ne les concerne pas.
    -A la différence des personnages bons et exaltés pour qui le sacrifice personnel est une vertu, les individus malfaisants le considèrent comme une faiblesse. Choisir de se sacrifier pour les autres est pour eux une bêtise monumentale qu'ils ne parviennent pas à comprendre. Leur vie et leur existence toute entière sont basées sur l'égoïsme et la cupidité, aussi dédaignent-ils toute forme d'altruisme jûgé inutile et dangereux. La charîté n'a d'intérêt que si elle leur rapporte quelque chose et en aucun cas ils ne risqueraient leur vie pour ne rien gagner en retour.

    La Voie des ténèbres est donc une voie plus courte et plus facile que celle de l'exaltation. Cependant, vous constaterez au vu de ce qui esr décrit dans cet article et dans celui concernant la Voie de l'exaltation que la majorité des humains sont plutôt neutres ou tendent vers l'un ou l'autre bord. Les autres races peuvent avoir une morale ou des valeurs différentes et par conséquent générer des individus tendant plus vers le bien ou le mal. Ainsi, les Elfes sylvestres tendent naturellement vers le bien tandis que la société brutale et sanguinaire des orcs les pousse rapidement à commettre le mal. Mais ces lois ne sont pas universelles. Il existe des orcs bons et des elfes mauvais tout comme les humains ne sont pas tous neutres. Dans les faits, bien et mal existent mais sans distinctions absolues de races, de cultures et de classes.


    _________________

    "Lead us from death to victory, from falsehood to truth.
    Lead us from despair to hope, from faith to slaughter.
    Lead us to His strength and an eternity of war.
    Let His wrath fill our hearts.
    Death, war, and blood;
    in vengeance serve the Emperor and the name of Dorn!"

    Red Nazghul
    Duc
    Duc

    Messages : 352
    Date d'inscription : 07/01/2008
    Age : 57

    Feuille de personnage
    Nom du personnage:: Frastus
    Carrière:: Arbitrator
    Promotion:: Investigateur

    Re: La Voie des ténèbres

    Message  Red Nazghul le Mer 16 Juil - 14:53

    Drauglin a écrit:La Voie des ténèbres: Petit guide pour les persos d'alignement mauvais.

    -Pour les personnages d'alignement mauvais, la fin justifie toujours les moyens. Les êtres maléfiques ne se préoccupent que rarement des méthodes qu'ils emploient pour arriver à leurs fins. Torture, meurtre, chantage, terreur, telles sont les armes favorites de ceux qui empruntent la voie des ténèbres.
    -La violence est souvent utilisée par les créatures maléfiques, parce qu'elle constitue souvent le moyen le plus rapide et le plus radical de régler leurs problèmes. [...]
    -La Justice n'a aucune valeur aux yeux des créatures malfaisantes.

    Oui et alors ! Boudjou ! P'u d'église et p'u d'curton ! Une d'justice celle d'Odin ! lol!


    _________________
    "La foule est une somme d'erreurs qu'il faut corriger." F. Nietsche


      La date/heure actuelle est Mer 20 Sep - 14:08