Ce forum sert à gérer mes deux campagnes Donjons et Dragons sur Mons et sur Louvain-la-Neuve. il servira également aux autres campagnes éventuelles: pirates, Wasteland(zombis)...


    Résumé de la séance de février + précisions pour la suite.

    Partagez
    avatar
    Drauglin
    Empereur
    Empereur

    Messages : 435
    Date d'inscription : 07/01/2008
    Age : 33

    Feuille de personnage
    Nom du personnage:: Malcador
    Carrière:: Psyker
    Promotion:: Sigilite

    Résumé de la séance de février + précisions pour la suite.

    Message  Drauglin le Mer 12 Mar - 16:26

    La guerre contre Gurfal :

    Après avoir vaincu l’armée de Samrath au cours d’une rude bataille, Les PJs ont accompagnés le Roi Ulrich à Arvael afin d’y attendre le gros des forces royales d’Alsea et de préparer l’assaut sur Gurfal. Envoyés à la cour naine de Kürüthâs en guise d’ambassadeurs, ils durent traiter avec le Roi Khamil Felazzin Nufgen, seigneur des Nains. Celui-ci, heureux de constater que le Roi Ulrich se décidait enfin à agir, choisi sans plus attendre de se joindre à la campagne en fournissant des troupes sous le commandement de son cousin Magnil Nufgen. Cependant, il restait aux PJs à convaincre le peuple gnome de se joindre au combat. Guidés par le chancelier du roi Khamil, ils se rendirent au laboratoire-atelier du conseil des anciens gnomes qui leur proposèrent un marché : tuer l’hydre qui s’était échappée dans les sous-sols en échange du soutien technologique et militaire des gnomes. Sans perdre de temps, les PJs descendirent et trouvèrent sans difficultés le laboratoire où la bête était tenue enfermée. Après un rude combat, ils pourfendirent la bête et le conseil des gnomes vota la guerre à l’unanimité. En plus de l’artillerie naine et de leurs mousquetiers, les gnomes envoyèrent au Roi quatre dirigeables de reconnaissance et des foreuses d’excavation, machines capables de faire fondre la roche grâce à une combinaison d’alchimie et de mécanique.

    A leur retour, le Roi Ulrich décida d’envoyer le PJs en reconnaissance à l’aide du tapis-volant d’Hyarmendacil. Ils décollèrent de jour pour profiter de la gêne que la lumière du soleil cause aux humanoïdes. Au cours de la mission, ils parvinrent à repérer un poste avancé de l’ennemi. Alors qu’ils effectuaient une observation discrète, un message envoyé par Kelrath via son familier leur appris qu’un des dirigeables avait été abattu par l’ennemi un peu plus loin au sud. Sans perdre de temps, ils décidèrent de se porter au secours des blessés, encerclés et assiégés par l’ennemi. Utilisant des bombes incendiaires fournis par les gnomes, ils mirent en déroute les assaillants et attèrirent pour récupérer les blessés et le corps des pilotes morts durant le crash.

    De retour à Arvael, leur repos fut de courte durée. Le Roi avait en effet une nouvelle tâche à leur confier : détruire le poste avancé ennemi avec l’aide des rangers elfes de Talienis. Utilisant une stratégie intelligente et les capacités des rangers à se fondre dans le décor, les PJs leur firent encercler le campement tandis qu’ils se chargaient de couvrir la troupe grâce à des tireurs embarqués dans les aéronefs et des bombes incendiaires. Le combat fut de courte durée et la victoire rapide. Cependant, les PJs apprirent la capture de plusieurs de leurs alliés au cours d’une mission de reconnaissance plus au nord, parmis lequels Nerün.

    Quelques jours après cette bataille, l’armée royale se mit en route avec ses alliés : les Highlanders des Hautes Terres menés par Feargal, les Elfes de Talienis et leur général, le Prince Seriandir, Magnil Nufgen et l’armée de Kürüthâs et jusqu’aux milices coloniales des Hautes Terres. Le trajet fut calme et permit aux PJs de fraterniser avec leurs alliés et les seigneurs d’Alsea.

    Le siège débuta dès l’arrivée des forces royales et l’artillerie naine entra en action, martelant les flancs de la montagne creuse de Gurfal et son immense porte. Les foreuses gnomes se mirent en marche et s’enfoncèrent sous terre, approchant lentement de la forteresse ennemie. Quand la porte céda, le Roi donna le signal de l’assaut et le gros des forces se mit en marche. Le hall de la citadelle ennemie devint bientôt une boucherie. Dans le chaos des combats, Nerün parvint, après s’être échappé de sa geôle, à rejoindre le Roi afin de l’avertir d’un danger plus grand que l’armée humanoïde. Samrath était en train d’effectuer un rituel qui ensevlirait la’armée royale sous terre. Aussitôt, les PJs décidèrent de pénétrer au sein de la citadelle pour trouver Samrath et interrompre le rituel. Ils suivirent une des foreuses qui les mena au cœur des lignes ennemies en peu de temps et débouchèrent dans une salle de garde. Taillant les quelques humanoïdes demeurés sur leur passage, ils se mirrent en quête de la salle du rituel et finnirent par la trouver après avoir parcouru plusieurs galleries dépeuplés. Les gardes se trouvaient sans doute au combat. Enfin, ils arrivèrent dans une grande antichambre donnant sur un grand portail de fer et gardé par cinq trolls noirs en armure. Sans hésiter, les PJs chargèrent et défirent les trolls après un combat rapide et violent. Mais la porte refusa alors de s’oucrir et seule l’intervention de Durfen, un diable réduit en esclavage, leur permit de trouver un moyen de passer. En échange de quoi, le serviteur de Samrat réclamma la mort de son maître afin de recouvrer la liberté. Dans la grande salle des appartements de la liche, les PJs tombèrent alors sur le rituel proprement dit. Sept acolytes incantaient, protégés par un étrange champ de force, tandis que Samrath se tenait en retrait. Les PJs fondirent sur lui et le combat commença. Il fut titanesque et tous furent grièvement blessés. Mais à la fin, Seril parvint à pourfendre le mage-noir mort-vivant de sa lance foudroyante. Brisant le philactère de Samrath, les PJ purent enfin interrompre le rituel, ce qui provoqua une surcharge d’énergie magique au centre du cercle d’invocation. Les PJs prirent leurs jambes à leur cou afin d’aviter d’être prit dans l’explosion tandis que les restes de leur ennemi disparaissait dans un éffondrement. Arrivés à un balcon donnant sur la vallée et poursuivis par une vague de de feu magique, ils sautèrent et attèrirent sur le tapis volant d’Hyarmendacil.

    La bataille était gagnée. En arrivant dans le camp royal, les PJs furent informés que le Roi Ulrich avait été grièvement blessé par un balor invoqué par leurs ennemis au court des combats. Il n’avait du son salut que grâce à Kelrath et Feargal qui parvint à défaire le démon. La victoire était totale. Les armées de Samrath se rendirent au Roi et à Argash qui fut aussitôt procclamé Roi des Humanoïdes de Gurfal. La fête de la victoire eut lieu à Arvael, après que les vainqueurs et les vaincus aient enterrés les morts et bus à leur santé.

    Pour leur courage et leurs actes de bravoure durant cette guerre et tout au long de leur service dans l’Ordre du Dragon, les PJs reçurent chacun un destrier lourd des écuries royales et une lance d’arçon enchantée en plus d’une récompense de 10000 dragons d’or (20000 PO).

    Notes du MJ :
    -Seril : tu t’es bien amélioré en combat. Une hydre plus Samrath, joli score. La règle du double lancer risque donc une suspenssion si ta série de victoires continue mon bon Serge.
    -Brüt, vivement le scénario suivant que tu puisses enfin dévoiler ton vrai nom (oui, c’est un gros Spoil…). J’en ai marre de ce prénom à ralonge. Sinon, rien à dire. Toujours aussi bon commandant et stratège et ton tapis-volant a bien servi.
    -Tom : le Baron de talrys est fidèle à lui même. Les Gryffons Blancs ont bien bossé et ont participé à la défense du Roi. Mais leur capitaine est mort en lui prettant assistance.
    -Djou : à la traine par rapport aux autres, tu t’es un peu fait distancer mais c’est surtout à cause de la malchance aux dés. Sinon, c’est comme pour les autres, bilan positif, surtout en roleplay comme d’hab.

    Pour tous : Combat final titanesque et plutôt sympa. Samrath vous en aura fait baver et c’est tant mieux comme ça. Pour info, tout le monde grimpe de plusieurs niveaux et vous approchez des niveaux épiques. Bienvenus dans les hauts niveaux, de 15 à 20. Quelques petits conseils et précisions pour la suite.
    -La seconde partie se déroulera un peu différement. Vous aurez intérêt à connaître un minimum le background que je publierai dans peu de temps. En gros, ça concerne Brüt (vous l’aurez compris…) et son passé. Disons qu’à la différence de la première partie, très scénarisée et assez linéaire, il s’agira de faire vos choix librement et sans contraintes ni ordres de qui que ce soit. A part quelques « éléments scriptés » en fonction du déroulement du temps, il n’y aura pas de missions à proprement parler. Autrement dit, vous êtes libres mais vous avez des responsabilités en échange de cette liberté d’action. Vos faits et gestes influenceront directement la campagne et le sort de vos persos dépendra de vos décisions. Plus question que je vous tienne la main en vous disant où aller et quoi faire.
    -Emmenez vos manteaux de fourure, ça va cailler…
    -Pensez à prendre des notes pour la suite, ça sera très utile vu que je ne dirai plus rien concernant le background sauf sur le forum ou si vous me posez la question hors jeu. Pourquoi, parce que j’estime que si je dois toujours tout vous dire, on perd du temps. Si vous ne voulez pas passer pour des glands devant les PNJ, tout héros que vous êtes, va falloir lire un minimum ce que je me casse le cul à écrire. Ensuite, parce que le moment est enfin venu pour vous d’avoir un impact réel sur le monde qui vous entoure. Je m’explique en vous donnant quelques spoils supplémentaires :
    =>Brüt sera le centre de la partie suivante de la campagne. Pleurez pas, y’en aura pour les autres aussi plus tard. Je n’en dis pas plus sur lui pour le moment, vous verrez pourquoi à la prochaine séance.
    =>Aeris est fait Comte de Talrys et son domaine s’agrandit à l’est jusqu’à la forêt et à l’ouest jusqu’aux fonritères de Lornreï. Tu as désormais accès au Conseil Royal en tant que Pair du Royaume. J’expliquerai les détails plus tard.
    =>Amras reçoit l’administration d’un collège d’études druidiques à Arvael ainsi que la garde d’un bosquet attenant. S’il le souhaite, il peut être anobli comme Vicomte d’une des villes ou colonies sous l’autorité du Duc (Feargal en l’occurrence. Et ne venez pas vous plaindre en prétendant que je favorise certains PNJ. Ça fait partie du Background et c’est essentiel pour la suite de la campagne…). En prime, le Comte Ogdan de Glandan conscent à te donner sa fille cadette (Kimrey) pour épouse.
    =>Seril reçoit le poste de conseiller de la Reine, de Prince des poètes (1er barde de la cour) et une alliance solide avec Arvael (s’il accepte l’amitié du nouveau Duc, t’es donc libre de choisir Serge…) plus la promesse formelle du Roi Ulrich de pouvoir épouser la reine Isabelle en secondes noces quand il sera mort.


    Dernière édition par Drauglin le Dim 16 Mar - 21:22, édité 1 fois


    _________________

    "Lead us from death to victory, from falsehood to truth.
    Lead us from despair to hope, from faith to slaughter.
    Lead us to His strength and an eternity of war.
    Let His wrath fill our hearts.
    Death, war, and blood;
    in vengeance serve the Emperor and the name of Dorn!"
    avatar
    Amras
    Prince
    Prince

    Messages : 26
    Date d'inscription : 12/01/2008
    Age : 32
    Localisation : Mons

    Re: Résumé de la séance de février + précisions pour la suite.

    Message  Amras le Ven 14 Mar - 21:04

    Je sens que ça va me plaire ! Very Happy

      La date/heure actuelle est Mer 20 Sep - 14:14