Ce forum sert à gérer mes deux campagnes Donjons et Dragons sur Mons et sur Louvain-la-Neuve. il servira également aux autres campagnes éventuelles: pirates, Wasteland(zombis)...


    Religion: Une ébauche du sheändrenisme

    Partagez
    avatar
    Drauglin
    Empereur
    Empereur

    Messages : 435
    Date d'inscription : 07/01/2008
    Age : 33

    Feuille de personnage
    Nom du personnage:: Malcador
    Carrière:: Psyker
    Promotion:: Sigilite

    Religion: Une ébauche du sheändrenisme

    Message  Drauglin le Mer 16 Jan - 2:53

    Voici une petite ébauche du Sheändrenisme, religion dominante dans le monde connu.

    -Le Sheändrenisme ou culte de Jeöl est né aux alentours de l'an 25 de cette ère (surnommé l'Âge de la Foi par les païens orlamistes). Au départ, il s'agissait d'un simple mouvement spirituel de moindre importance qui s'est progressivement dévelloppé dans le courant des cinq premiers siècles (marqué par un fort chaos politique) pour finalement devenir le culte majoritaire dans la plupart des pays du continent. Le sheändrenisme est une religion basée sur des lois et des dogmes publiés par le représentant de Sheändren sur terre: l'Archipontife. Celui-ci est le leader du culte et le souverain suprême de toutes les nations en vertu du Livre de la Loi transmis par Jeöl peu avant sa disparition.
    -Le "Livre de la Loi" originel rédigé par Saint Sion, le premier Archipontife et le disciple de Jeöl, a été perdu depuis longtemps. La plus ancienne copie est conservée à la bibliothèque de l'Abbaye de Talem, dans le Royaume de Féronne. L'original étant perdu à jamais, certains remettent en question les lois dictées par le Très Saint Siège. c'est le cas en particulier des Patriarches costaniens et des leaders et penseurs réformés. Les premiers contestent l'autorité de l'Archipontife, arguant que l'Eglise originelle était le produit d'un conseil de patriarches dont ils sont les héritiers; les seconds remettent en question toute la hiérarchie et la richesse du clergé, considérant que jamais Jeöl n'a dicté de volontés politiques avant de s'évanouir dans la nature et que jamais il n'a cherché la richesse matérielle. bien entendu, à ces divergences théologiques s'ajoutent les rivalités politiques, économiques et sociales. La religion est donc plus que jamais un sujet de discorde.
    -Selon le sheändrenisme occidental (aussi appellé archipontifical), la forme la plus répendue du culte de Jeöl, il n'existe pas de salut pour celui qui s'écarte des dogmes de l'Eglise de Ryonne. Tout ce qui est contraire aux dogmes est hérétique et ne peut être que le produit des démons et des diables vénérés par les peuplades païennes qui complotent pour attirer les fidèles vers le chemin du vice et de la damnation éternelle. L'Eglise ne tolère pas la différence. Les non-humains sont considérés au mieux comme des sous-hommes. Les Humanoïdes (orcs, hobgobelins, gnolls...) sont comme les Elfes: des agents des démons et des diables qu'il faut exterminer pour le salut de l'humanité. Enfin, les magiciens et les sorciers sont de dangereux hérétiques ayant fait pacte avec des entités maléfiques. Seuls les pouvoirs sacrés du clergé sont autorisés, à de rares exceptions près délivrées par sa Sainteté en personne. Le paganisme est une tromperie des entités maléfiques qui cherchent à berner les humains et à leur ravir leur dû. En revanche, le culte des saints et des reliques est très largement encouragé.
    -Quiconque enfreint les dogmes doit faire pénitence et pour celà, confesser ses péchés à un prêtre ou un diacre. Après avoir fait pénitence, il devra encore s'acquitter d'une somme pour payer la preuve de son rachat (les fameuses "Indulgences"). Donc, le pécheur ne paye pas l'absolution mais seulement la preuve du pardon divin. En outre, l'Eglise a tout pouvoir sur ses terres (comme Talem ou Rans dans le cas de Féronne ou Clusée dans le cas de la Burgonnie), dont celui de battre sa propre monnaie, de lever des troupes et de rendre la justice (Seuls les abbés et les évêques au minimum possèdent ces droits). En prime, tout le monde paye la dîme, l'impôt au clergé, afin de pouvoir entretenir tous les fonctionnaires du culte ou de subvenir aux besoins des communautés monastiques.
    -Pour info, Jeöl est considéré comme l'avatar de Sheändren. Il est descendu des cieux pour enseigner sa parole aux premiers fidèles et après avoir laissé ses volontés à ses disciples, il a purement et simplement disparu. Le livre de la Loi dit qu'il a rajoint sa demeure célèste et attend la fin des temps pour jûger les mortels. Le sheändrenisme est une religion de salut post-mortem. Ce qu'on sème durant sa vie, on en jouit seulement après avoir passé l'arme à gauche. Donc, les Sheändrenites ont une certaine appréhension au sujet de la mort et de l'enfer. Ils sont en général très croyants et très superstitieux.


    _________________

    "Lead us from death to victory, from falsehood to truth.
    Lead us from despair to hope, from faith to slaughter.
    Lead us to His strength and an eternity of war.
    Let His wrath fill our hearts.
    Death, war, and blood;
    in vengeance serve the Emperor and the name of Dorn!"

      La date/heure actuelle est Mer 20 Sep - 14:10